Téo Sarlièves et Justin Addamo : la relève du hockey sur glace sera Clermontoise ! – via France Bleu

L’un joue à Clermont et fera peut-être partie de l’équipe qui fera remonter les Sangliers Arvernes en D1. L’autre est bien parti pour faire carrière en NHL, la prestigieuse ligue américaine. Rencontre avec deux noms du hockey sur glace clermontois…qui compteront peut-être dans l’avenir !

Ils rigolent, se content leurs souvenirs, parlent des joueurs qu’ils ont croisés et se trouvent des points communs. Mais ne vous y trompez pas : ces deux jeunes tiennent dans leurs mains l’avenir du hockey sur glace. Téo Sarlièves et Justin Addamo sont auvergnats. Le premier a 18 ans, l’autre 19. Justin habite à Aurières, près d’Aydat, et Téo à Clermont-Ferrand. Et la patinoire est leur terrain de jeu favori.

4ème des mondiaux U20 de hockey sur glace

Les deux jeunes se connaissent car ils ont joué ensemble il y a une dizaine de jours. L’équipe de France de hockey sur glace, dans la catégorie des moins de 20 ans, a fini quatrième lors du mondial qui s’est déroulé à Méribel-Courchevel. Téo a marqué un but lors du premier match contre l’Autriche : « ça fait très plaisir surtout au début d’une compétition…et même s’il n’y en a pas eu d’autres. Il fallait le marquer ! » Justin n’a pas marqué, mais il était le capitaine de cet équipe. Fier d’avoir mené cette équipe jusqu’à la 4e place…même s’il aurait voulu une médaille.

« Une très belle expérience » racontent les deux hommes

Tous les deux sont enchantés d’avoir mené cette équipe là. Une très belle expérience qui s’arrête là pour Justin Addamo, pour qui c’était la dernière participation à une compétition national au niveau Junior. La prochaine fois qu’on le reverra avec le maillot de l’équipe de France, ce sera avec les séniors. « Un gros challenge » qui ne lui fait pas peur cependant.

Justin Addamo et le rêve américain

Car Justin Addamo fait face à un autre challenge de taille, presque aussi grand que lui (le garçon fait 1m98). Il joue aux Etats-Unis depuis l’année dernière, au niveau universitaire. Et des clubs de NHL, la ligue prestigieuse de hockey sur glace américain l’ont contacté l’année dernière. Il se laisse le temps de progresser et de s’adapter au style de jeu rugueux des hockeyeurs nord-américains. C’est en tout cas un rêve pour Justin. « Et le championnat universitaire la poursuite de ce rêve ». Il espère maintenant bien jouer cette année et les années qui suivent pour trouver sa place là-bas.

Téo Sarlièves, lui, joue à Clermont avec les Sangliers Arvernes. Il fait face à un autre challenge, celui avec son équipe de mener les hockeyeurs clermontois en première division. Actuellement quatrième et sur de passer en playoffs, les Sangliers Arvernes pourraient bien y arriver. « On a une bonne équipe » indique Téo Sarlièves qui y croit…

Enfin, une question pour philosopher sur ce vivier d’espoirs clermontois : le hockey, c’est de famille ? Le frère de Justin, 13 ans, aussi grand, va aller progresser à Rouen…ou Justin a évolué entre 2012 et 2015. Et Téo est entraîné par…son père, Eric. Alors c’est comment au quotidien ? « Il est avec moi comme avec les autres, même si c’est parfois compliqué. Disons qu’il ne faut pas faire trop de bêtises sinon ça remonte à la maison » rit Téo…